Skip to Content

Adaptation

Imprimer

Le volet adaptation du PCAET

Le pilotage du volet adaptation au changement climatique

L’élaboration du volet « Adaptation » repose sur 5 piliers :

 

 

Schéma pilliers du volet adaptation

 

 

  • La délibération engage la collectivité dans une réflexion sur la vulnérabilité locale au changement climatique ; elle donne une portée politique au projet.
  • La nomination d’un élu pilote inscrit le projet au cœur de l’agenda politique et le rend visible au sein de la collectivité.
  • La lettre de mission donne au chef de projet la légitimité d’agir auprès des services et des acteurs territoriaux.
     

 

Deux éléments définissent les périmètres d’intervention de la collectivité, le degré d’intégration de l’adaptation dans les politiques sectorielles et la profondeur de la politique locale d’adaptation :

 

  • les référents internes permettent l’intégration de chaque point de vue sectoriel et garantissent la non-contradiction entre les différentes orientations de la politique d’adaptation ;
  • les référents techniques valident les bases scientifiques de la réflexion et assurent la crédibilité de la démarche. Des acteurs locaux référents dans les secteurs impactés par le changement, comme la Chambre d’agriculture ou des universitaires, seront conviés.

 

Un pilotage interne structuré en mode projet

  

Pour l’élaboration du volet adaptation de son PCAET, la collectivité doit mettre en place un pilotage en mode projet. Cette organisation doit garantir à la fois la progression dynamique du projet, étape après étape, et la transversalité de la démarche. Les services concernés par le volet adaptation sont impliqués par une validation technique des orientations suivies à chacune des étapes du projet.

 

 

La mobilisation des acteurs locaux

 

vignette vidéo
RETOUR SUR LE COLLOQUE
Plénière 2 du 09/10/13 – Adaptation, Intervention de Michel PIEYRE, CG Hérault « Le diagnostic de vulnérabilité permet de montrer que, s’il n’est pas anticipé, le changement climatique a un impact économique immédiat. »

 

La mobilisation des acteurs locaux passe par la mise en place d’une concertation sur les problématiques d’adaptation à l’échelle du territoire. Des ateliers thématiques peuvent être mis en place sur les thèmes suivants : santé, urbanisme, infrastructures et cadre bâti, énergie, eau, activités économiques, agriculture, biodiversité, etc.

 

Ces ateliers vont permettre de partager le diagnostic de vulnérabilité puis de proposer des pistes d’actions.